Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Objectif 10KM

Posted on
Hello, hello,

Il y a quelques semaines, je partageais avec vous mon bilan 2017 et ma décision de quitter le pôle.

De changer de direction. De découvrir des nouvelles sensations… après avoir pris énormément de recul sur ma pratique et fait un break « athlétique », c’est une amie qui m’a proposé de me joindre à elle lors de ces sorties en forêt. Et là.. déclic. J’ai longtemps détesté courir plus de 20 min. Mentalement je ne prenais aucun plaisir, j’attendais juste que mon chrono sonne pour annoncer la fin de mon footing… Le cliché de la sprinteuse. Mais depuis cette remise en question, depuis que j’ai arrêté le pôle: courir sans regarder le chrono et mon allure est un vrai plaisir. Je dirais même que j’ai besoin de ces footings (oui on parle bien de footing pas de sorties running, grande différence à mon sens). J’ai commencé par 40min, puis 1h… cela fait maintenant 1 mois que je tiens le rythme. Je ne suis pas encore prête pour accrocher un dossard, cela viendra avec le temps j’en suis certaine. Mais pour l’instant, je ne suis pas prête à retrouver la compétition « malsaine » que j’ai quitté. En plus de ce monde athlétique qui peut être parfois cruel il y a celui des réseaux sociaux surtout dans le domaine des courses à pied. À celui qui va courir le plus vite, le plus longtemps, qui aura accumulé le plus de km/mois, qui sera le meilleur dans tous les domaines… J’ai pour l’instant juste besoin de courir pour moi sans afficher mes chronos, mes kilomètres en me concentrant uniquement sur mon plaisir. J’ai déjà reçu des messages pour me faire remarquer que mon rythme était lent alors que je pratique l’athlétisme depuis mon plus jeune âge, que ce n’était pas normal et cette personne m’a également indiqué qu’elle ne courait que depuis quelques mois et avait déjà enchainé semi-marathon à un rythme de folie. Il y’a du bon dans les réseaux sociaux mais aussi du mauvais… Nous avons tous notre histoire, nos capacités, nos objectifs… concentrons-nous uniquement sur cela ! En attendant je suis fière d’avoir couru mon premier 10k, le premier d’une longue série (je l’espère !) …

 


Elsa #enBasket

 

→ Je porte : Diadora Kuruka 2 shape – veste L.Wind win Diadora – T-shirt LS Techfit Diadora – Legging Filament win Diadora

diaspora diadora diadora diadoradiadora diadora

share
5
6 Responses
  • Elsa Roussillat
    31 . 01 . 2018

    Tu as bien raison d’être fière de ta performance, courir 10km quand on en a jamais fait, ce n’est pas facile ! Et je te suis à 2000% sur le fait de garder cela pour toi. Avec le temps, j’ai compris que rien ne sert de se comparer aux autres, et Instagram, Strava et j’en passe sont des plaies pour ça. C’est à soi-même qu’il faut se comparer, et à ses victoires d’hier et de demain. Alors bravo à toi !

    • toutesenbasket
      01 . 02 . 2018

      Merci Elsa ! C’est exactement ça… J’espère qu’on arrivera à se croiser sur Paris! des bisous

  • Margaux Lifestyle
    31 . 01 . 2018

    Nan mais de quoi elle se même cette personne ??? Tu cours, le reste, on s’en fout !!! En tout cas, bienvenue dans l’univers de la « course hors stade » ;-)

    • toutesenbasket
      01 . 02 . 2018

      Merciiii Margaux !! Oh oui, les gens sont sans limite sur les réseaux… désespérant ;)

  • Fanny
    31 . 01 . 2018

    Je déteste ce besoin de se comparer aux autres. Les profils ne sont pas les mêmes entre deux personnes, point. C’est pour ça que je n’aime pas mettre mon rythme sur Instagram. Malheureusement avec strava on ne peut pas choisir (comme sur Nike+). C’est un très bel objectif que tu as atteint. J’ai mis du temps à passer le cap des 10km et franchement je n’ai ni honte, ni regret. J’y suis allée à mon rythme, sans pression. C’est ça qui compte. J’étais bien fière de l’avoir fait
    Et puis oser te dire que ton rythme est insuffisant vu ton passé sportif je trouve ça dingue ! C’est vraiment le style de commentaire pour essayer de se donner de l’importance… Un sprinteur n’est pas un coureur de fond, c’est bien connu !

  • margalsuzzon
    01 . 02 . 2018

    Ah mais comme je te comprends !! J’aime bien courir, mais je suis de nature lente #teamtortue. Et c’est à chaque fois pareil, comme ça fait 3 ans que je cours, la « société » s’attend à un niveau « minimum » de ma part, à coup de réflexions hyper culpabilisantes type « ah mais moi j’aimerais bien venir courir avec toi mais bon je suis super nulle tu cours depuis tellement longtemps tu iras trop vite pour moi »… et je me retrouve systématiquement être la plus lente, à ne pas pouvoir tenir le rythme quand je cours avec des personnes qui courent occasionnellement. S’en suit une flopée de « Ah en fait ça va c’est facile » ou « ça va on était à un petit rythme tranquille la: » (alors que moi je suis dans le rouge depuis les 30 premières secondes ahah). Ce qui est fou c’est que quand j’y vais seule, je prends du plaisir, je cours pour moi, je m’amuse ! Mais dès qu’il y a quelqu’un d’autre, j’ai une sorte de pression, de devoir faire bonne figure… Et j’ai souvent du mal à tenir le rythme ahah. Du coup maintenant j’annonce la couleur, je dis tout de suite que je suis lente, très lente, mais qu’au moins je peux courir longtemps :) J’ai mis BEAUCOUP de temps à l’accepter, à accepter que non, je n’aurais jamais de chrono à coup de 5’30 au kilomètre pour être « dans la normale », que je m’inscrirais systématiquement dans le SAS des plus lents… Mais j’essaye de me dire que je fais tout ça pour moi, pour mon bien être, et que ce qui importe c’est d’être fiers de sois et bien dans ses baskets !

    A bientôt et désolée pour ce long commentaire ahah
    Margaux