Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Les règles et le sport

Il y a un sujet que nous n’avons pas encore abordés ici et pourtant… nous y sommes toutes confrontées quelques jours par mois. Un sujet qui peut être tabou pour certaines (et certains) mais avoir ses règles est quelque chose de naturel. On ne va pas vous faire tout un schéma et vous expliquer le pourquoi du comment des règles… mais on avait envie de vous parler de nos conseils et de partager avec vous mon expérience avec mes entrainements quotidiens.
En effet, de 3 questions reviennent régulièrement concernant ce sujet:

 

Peut-on s’entrainer ou faire du sport pendant nos règles ?

Alors oui, les règles c’est souvent cette période du mois un peu plus compliquée et embêtante. On est patraques: mal au ventre, fatigue, énervée… nous sommes différentes, les symptômes sont variés mais pour toutes ce n’est pas la période du mois que nous préférons. Généralement nous n’avons envie que d’une chose: se mettre en boule dans notre lit. Mais rien de mieux que de se défouler et d’évacuer les ondes négatives que nous pouvons accumuler durant ces quelques jours en enfilant notre paire de basket. À vous de voir à quelle intensité et quel sport vous préférez pratiquer durant cette période. Certaines préfèrent se tourner vers des sports avec moins d’impacts par exemple ! Mieux vaux adapter que de supprimer une séance… C’est une question d’habitude !

Pour ma part, rien ne change: mon coach est très ouvert et je peux le prévenir quand je suis dans « le rouge ». J’ai des menstruations courtes (je suis sous pilule) et souvent douloureuses mais elles n’ont aucun impact sur mes séances à part les séances lactiques et là… c’est clairement une autre histoire où je redoute ces moments mais encore une fois je préviens mon coach qui raccourcit ou modifie ma séance prévue. Sinon pour la musculation, la technique, l’aérobie… je peux avoir mal en début de séance mais les douleurs et les symptômes s’estompent au fur et à mesure de la séance jusqu’à les oublier.

 

Comment ne plus avoir ses règles en compétition ?

Qui ne s’est jamais posé cette question ? Quand le calendrier hivernal ou estival tombe c’est la première chose que nous vérifions. Il y a quelques années j’ai enchainé deux plaquettes pour ne pas être dérangée sur la compétition LA plus importante: les toilettes des stades ne sont pas les endroits les plus glamours et les endroits où nous avons envie de courir pendant une compétition, les craintes de la fuite (hé oui nous avons toutes rencontré ce problème), les douleurs…  Nous avons toutes le même objectif d’être concentrée uniquement sur une chose et rien d’autre: notre course. Enchainer deux plaquettes n’est pas la meilleure idée et j’ai vite abandonné cette option. Je laisse le hasard faire les choses: si je dois avoir mes règles sur une compétition je fais avec… et cela n’a jamais impacté mes performances, je fais même partie du pourcentage de filles qui battent leurs records en zone rouge ;) comme quoi !

Si vous souhaitez trouver une solution pour ne pas avoir vos règles en competitions, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Attention tout de même, pour l’enchaînement de deux plaquettes: là aussi il est impératif de demande l’avis de votre médecin avant de vous essayer à cette pratique afin d’éviter tout risque de grossesse non désirée.

Autre question que nous ne posons toutes: comment font les athlètes de haut niveau pendant les championnats du monde, un gros tournois ou même les Jeux-Olympiques ? Il faut savoir qu’un grand nombre d’athlètes de haut niveau n’ont plus leurs règles (= aménorrhées). La plupart du temps, cela est dû à une diminution de la masse grasse et provoque un “déséquilibre” hormonal… Les règles réapparaissent en général dès que l’intensité des entrainements a diminué et que le taux de masse grasse est remonté. On vous invite à lire et découvrir cet article ou ce très bon article qui prouve que ces championnes sont comme nous !

 

Quelles protections ?

Le plus important est que vous vous sentiez bien ! Personne ne doit choisir pour vous quel type de protection hygiénique utiliser lors de votre pratique sportive. Que vous optiez pour un tampon, une serviette hygiénique ou une CUP, le choix vous appartient…. Mais quel que soit votre choix, il est conseillé de changer votre protection hygiénique le plus souvent possible alors on n’oublie pas: avant et après votre entrainement !

Mon choix: longtemps adepte des tampons de grandes marques que nous trouvons en supermarché mais suite aux nombreuses actualités négatives concernant ceux-ci (je vous glisse plusieurs articles si vous souhaitez vous renseigner) je me suis tournée vers des tampons composés d’un coton biologique certifié GOTS.

Dans ma culotte dans ma culotteDANS MA CULOTTE → Dansmaculotte.com nous a contacté il y a quelques mois pour tester leur CUP et vous en parler ! Cela tombait parfaitement bien puisque j’étais de plus en plus attirée et intéressée par cette protection. Alors que sont les CUPS ? Les CUPS de la marque Dans Ma Culotte sont des coupes menstruelles qui sont fabriquées en France. Elles recueillent le flux menstruel au lieu de l’absorber contrairement aux tampons. Conçues avec des matériaux hypoallergéniques, les cups Dans Ma Culotte évitent les allergies, sont recyclables et procurent une sensation de bien-être. Je n’ai pas encore assez de recul pour vous en parler correctement (que quelques utilisations) mais je l’ai déjà adoptée ! Les premiers essais sont compliqués mais cela en vaut le coup… un peu comme les premieres utilisations d’un tampon, un coup de main est à prendre pour le coté pratique. Mais je compte bien vous faire une mise à jour sur l’utilisation de la CUP d’ici fin 2017.

Crée en 2014 le site dansmaculotte.com propose plusieurs types de protection écologiques, sains et fabriqués en France tels que: les CUP, les protèges lingeries, les tampons et même des box si vous voulez essayer les différentes protections proposées par Dans Ma Culotte ! Un projet et une belle idée qui nous veut du bien ;) Merci de prendre soin de nous !

 

 

Nous sommes peut-être toutes différentes au niveau des symptômes et de nos activités sportives mais n’oubliez jamais :
écoutez votre corps, c’est la clé !


Elsa #enBasket

share
3
4 Responses
  • Lu
    24 . 07 . 2017

    J’ai acheté ma cup en grande surface ( marque Be’cup) deux tailles dispo et c’est bien expliquer comment choisir laquelle.
    Pas encore tester mais j’aurai peut être pas franchi le pas si je l’avais pas eu sous le nez en magasin.

    • toutesenbasket
      24 . 07 . 2017

      C’est vrai que je ne l’ai jamais vu en magasin pour le moment. J’aurais surement franchi le pas plutôt si c’était le cas :)

  • UnPetitBoutDElise
    24 . 07 . 2017

    Merci pour cet article, je l’ai également abordé sur mon blog parce que c’est important et je trouve comme vous qu’on en parle pas assez!
    C’est quelques jours handicapants pour les activités sportives et comme je ne prend plus la pilule je ne peux pas éviter mes règles et du coup je regarde assez souvent le calendrier des courses pour ne pas tomber pile dedans si c’est possible!
    Il faudrait que je teste la cup, je crois que j’ai peur de trop galérer alors que tout le monde en dit des choses positives!

    Bonne semaine :)

    • toutesenbasket
      24 . 07 . 2017

      Merci Elise pour ton commentaire :)
      On galère toutes au début je crois mais c’est comme tout, on s’y fait et on s’y habitue !
      Il nous faut juste un peu de temps et de la patience.

      Belle semaine à toi également!
      Bisous