Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

« Rien de ne sert de courir » Marie-José Perec

mariejo

Comme vous le savez, nous adorons toujours en découvrir plus sur nos championnes qu’elles soient sur la piste… ou en dehors ! L’une de nos habitudes hors de la piste est d’aller à la découverte de lectures inspirantes pour découvrir les athlètes autrement ! C’est presque magique de découvrir entre les lignes leurs rêves et forces de caractère pour parvenir à leurs objectifs. Alors si aujourd’hui on vous dit tout sur une bonne lecture ? Une lecture à partager avec vous en ce beau mois de juin, vous êtes prêtes ?

« Rien ne sert de courir… »
Marie-José Perec
Résumé

« Pour la première fois depuis son départ de Sydney, Marie-José Perec, triple championne olympique, revient sur ce qui s’est vraiment passé en septembre 2000. Avide de réconciliation nationale, l’Australie souhaitait ardemment la victoire de Cathy Freeman, symbole de la cause aborigène. Perec raconte comment elle s’est trouvée en butte à l’agressivité de tout un pays et au harcèlement de petits groupes mal intentionnés liés à sa rivale. Adepte de la résilience et refusant de rester bloquée sur cet épisode, Marie-José Perec raconte enfin son évolution dans un autoportrait de femme sincère et sans tabous. Elle revient sur son enfance en Guadeloupe où domine la figure d’une grand-mère maîtresse femme, dans un matriarcat de personnalités fortes. Elle aborde ses difficultés adolescentes, les rapports de cette rebelle avec ses entraîneurs, son refus de l’autorité, sa conquête d’indépendance et ses histoires d’amour. Vies multiples, souvent souterraines, dont elle ne se cache plus aujourd’hui. Elle évoque aussi son désir d’enfant et ses difficultés à en avoir. Au-delà de la championne orgueilleuse et impressionnante, parfois mutique, on découvre une citoyenne fière de sa négritude, soucieuse de promouvoir la cause des oubliés de la République et indignée que la France refuse de reconnaître le traumatisme causé par l’esclavage. Surtout, loin de la sportive dominatrice et complexe, on découvre un personnage fantasque, rêveur et qui aime rire. Le mystère Perec est ici éclairci. »

Notre avis

Pour beaucoup d’athlètes qui viennent de la planète sprint comme nous, il s’agit d’une lecture importante qui se classe parmi nos classiques ! Marie Jo pour nous c’est un peu LA référence, celle qui a inspiré nos premiers pas sur la piste d’athlétisme. Alors quand elle choisit de nous livrer son intimité, pour mieux comprendre qui elle est, on ne peut qu’en ressortir grandi ! Après lecture de « Rien ne sert de courir … » c’est un peu comme une leçon de vie et un récit d’expérience ! On vous le conseille vivement si vous êtes à la recherche de simplicité, profondeur et maturité d’une championne qui à nos yeux aura toujours ce statut.

Où le trouver ?

Aujourd’hui, bien que le livre ait 6 ans vous pouvez toujours le trouver à la Fnac au prix de 15 € 90

Et vous, avez-vous lu « Rien ne sert de courir »
ou allez-vous le lire ?
share
0
1 Response