Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Courir en hiver

Posted on

La neige, l’humidité, le froid, la nuit… oui l’hiver est bien là !

 

Avouez-le, nous sommes tous d’accord pour dire que l’hiver n’est pas la saison la plus agréable pour courir ? Mais nous ne pouvons pas nous permettre d’arrêter de chausser nos baskets entre décembre et mars… Alors pour palier à ces contraintes saisonnières, nous avons décidé de vous récapituler les quelques règles qui nous feraient (presque) oublier le froid. Oui oui, c’est possible de continuer à prendre du plaisir en s’entrainant avec des températures négatives ;)

→ On s’échauffe correctement. Un échauffement de qualité est primordial, en effet le froid favorise le risque de blessures. Vous pouvez pratiquer des exercices d’échauffement à l’intérieur ce qui permettra d’augmenter progressivement votre température corporelle par exemple. 
L’astuce est de se diriger vers des produits chauffants comme des huiles de massage naturelles aux extraits de Piment de Cayenne Bio, menthol Bio ou camphre Naturel.

→ On mise sur une tenue adaptée et la technique des trois couches. Un vêtement seconde peau pour garder la chaleur + un vêtement isolant + une veste de protection pour lutter contre les éléments climatiques. Autres détails importants: les points froids a protéger en priorité sont les extrémités du corps (pieds, mains, cou et tête). On choisit donc de préférence des accessoires (gants, chaussettes, cache-cou et bonnet) isolants.
 Pourquoi ne pas miser vous aussi sur les chauffrettes pour vos séances les plus froides ? Les plus grands athlètes les ont adoptées, pourquoi pas vous ?

→ On s’assure d’être visible. La visibilité est l’aspect le plus important des sorties hivernales ! Assurez-vous que les automobilistes puissent bien vous voir. Faites attention à vous surtout !

→ « Inspirez par le nez, expirez par la bouche ! » n’a jamais été aussi bien d’actualité ! En effet, il est préférable d’inspirer par le nez et expirer par la bouche pour réchauffer l’air froid avant qu’il n’arrive dans les bronchioles pulmonaires. Avant de partir, vous pouvez passer un peu de baume du tigre sur le plexus afin de permettre une meilleure ventilation pulmonaire quand on est enrhumé.

→ On n’oublie pas de s’hydrater. Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’il faut arrêter de boire… des petites gorgées pendant et après la séance. 
 Pour éviter de boire de l’eau glacée (ce qui on le sait tous n’est pas le plus agréable) partez avec du thé (vert de préférence) chaud dans votre gourde. Sauf si vous partez pour un marathon, vous aurez de l’eau sucrée tiède en fin de séance.

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour passer un bel hiver sportif, enjoy !
#heretocreate

Elsa

Je porte : Ultraboost X All terrain adidasCollant 7/8 supernova adidasVeste supernova adidas

2T2A06052T2A07352T2A0474 2T2A0580

share
9
1 Response
  • Noémie
    09 . 01 . 2018

    Super idée le thé